L'Imparfait de l'Indicatif

I. La formation

Le temps imparfait de l'indicatif est un temps simple en français. C'est-à-dire qu'on conjugue une forme de l'infinitif lui-même.
Exemple: We were talking : nous parlions.

Tous les verbes à l'imparfait de l'indicatif forment leur radical à partir de la forme « nous » du présent de l'indicatif : nous parlons
On supprime la terminaison
« ons » et au radical (root) on ajoute les terminaisons de l'imparfait : ais, ais, ait, ions, iez, aient.
Exemples : Nous parlons : nous parlions ; nous finissons : nous finiss
ions ; nous venons : nous venions.

Une exception :
être : j'étais
Ce verbe auxiliaire ne forme pas son imparfait à partir de la forme « nous » du présent de l'indicatif (nous sommes).


Attention !

Attention aux particularités orthographiques de certains verbes :

1. les verbes en « cer » : Les verbes en -cer comme commencer (et tracer, lacer, etc...) ont un changement orthographique qui leur permet de garder le son doux du c quand ils sont suivis de la voyelle dure : a. Les autres voyelles dures sont o et u.
    je commençais, tu commençais, il commençait, nous commencions, vous commenciez, elles commençaient
Notez : Pas de changement orthographique quand la voyelle douce i suit c. Les autres voyelles douces sont e et y.
Exercice : la lettre c => /s/ sound vs. /k/ sound
        autres verbes : évincer / se fiancer / financer / foncer / lancer / etc.

2. les verbes en « ger » :
Les verbes en -ger comme manger ont un changement orthographique qui leur permet de garder le son doux du g quand ils sont suivis de la voyelle dure : a. Les autres voyelles dures sont o et u.
    je nageais, tu nageais, il nageait, nous nagions, vous nagiez, elles nageaient
Notez : Pas de changement orthographique quand la voyelle douce i suit g. Les autres voyelles douces sont e et y.
Exercice : la lettre g => // sound vs. /g/ sound
        autres verbes : manger / partager / ranger / songer / se venger / etc.

3. les verbes dont le radical se termine par la lettre « i » : nous rions => nous riions ; sourire : nous sourions => nous souriions ; publier : nous publions => nous publiions et étudier : nous étudions => nous étudiions sont des imparfaits réguliers. Pour chacun de ces verbes, le premier « i » appartient au radical.

    je riais, tu riais, il riait, nous riions, vous riiez, elles riaient
        autres verbes : crier / étudier / multiplier / plier / publier / sourire / etc.


Les verbes en -ger comme manger
(et nager, rager, etc...) et en -cer comme commencer (et tracer, lacer, etc...) ont un changement orthographique qui leur permet de garder le son doux du g et du c quand ils sont suivis de la voyelle dure : a. Les autres voyelles dures sont o et u.
manger : je mangeais, tu mangeais, il/elle/on mangeait, nous mangions, vous mangiez, ils/elles mangeaient

commencer : je commençais, tu commençais, il/elle/on commençait, nous commencions, vous commenciez, ils/elles commençaient

Exercices pour l'imparfait

L'imparfait en cours de FLE : Le point du FLE
L'imparfait ou le passé composé en cours de FLE : Le point du FLE
Par la chanson en cours de FLE : Nathalie / Il y avait un jardin / Le promeneur /
On savait (devenir grand)
Imparfait ou passé composé (par la chanson FLE) : Michèle / La Bohème / Il est trop tard /
Il y avait / Une belle histoire

La formation de l'imparfait avec Quizlet

II. L’usage

L’imparfait et le passé composé se partagent la même période de temps dans le passé.

  1. On se sert de l’imparfait pour exprimer l’habitude dans le passé.
          
    Exemple : L’année dernière je me levais à 6h00 tous les matins.

          Attention l’anglais utilise :
    1. « used to » : Last year, I used to get up at 6:00 a.m. every morning.
    2. « would » : Last year, I would get up at 6:00 a.m. every morning. (Ne confondez pas ce « would » avec le « would » du conditionnel !)
    3. « the preterit » : Last year, I got up at 6:00 a.m. every morning.

    Ne confondez pas l'habitude dans le passé et la féquence.
         Exemples : Je jouais toujours après l'école quand j'étais petit. => habitude dans le passé.
                            J'ai joué ce morceau de musique 4 fois de suite hier soir. => fréquence.

  1. On se sert de l’imparfait pour exprimer les dates.
          
    Exemples : C’était en juin. / C’était le 29 avril.
  1. On se sert de l’imparfait pour exprimer l’âge.
          
    Exemple : Il avait 9 ans.

          Attention le passé composé s’utilise si vous exprimez un changement :
          - Exemple : J’ai eu 16 ans en 1968.
    (I turned 16 in 1968.)
  1. On se sert de l’imparfait pour parler du temps qu’il faisait.
          Exemples : Ce jour-là, il pleuvait. / Il y avait énormément de vent quand il est sorti.

          Attention le passé composé s’utilise avec le temps qu'il fait
    (the weather) si la durée de la période de temps considérée (duration of the time period considered) est plus longue que la description du temps (description of the weather).
          Exemple : Hier, il a plu de 15 heures à 17 heures.
  1. On se sert de l’imparfait après un « si » de condition pour exprimer 1. une suggestion et 2. une irréalité dans le présent.
          Exemples :
                1. Et si on allait au cinéma. (And what about going to the movies.)
                2.
    S’il faisait chaud, nous serions en short. Mais comme il pleut, vente, grêle et gèle, il vaut mieux porter des vêtements chauds.
  1. On se sert de l’imparfait pour exprimer une action terminée qui dure par rapport à une autre action, elle aussi, terminée. Il y a une superposition des deux actions. Elles s’entrecoupent.
          Exemples :
                1. Je parlais au téléphone quand j’ai entendu un cri.
                    -----------------------------     =>    ----- = Je parlais au téléphone ; ____ = quand j'ai entendu un cri.
                2. Quand j’étais en Angleterre, j’ai vu Stonehenge.
                    -----------------------------     =>    ----- = Quand j'étais en Angleterre ; ____ = j'ai vu Stonehenge.
                3. J’étais en Angleterre quand j’ai appris que mon grand-père maternel était très malade
    .
                    -----------------------    =>     ----- =
    J'étais en Angleterre ; ____ = quand j'ai appris ;  ----- = que mon grand-père maternel était très malade

                  Attention : On peut très bien avoir un imparfait d’habitude avec l’imparfait de la période de temps :
                  Exemple :
                        1. J’étais en Angleterre quand je roulais à gauche. / 2. Je roulais à gauche quand j'étais en Angleterre.

  1. Avec les verbes suivants - devoir, pouvoir, savoir, vouloir - on se sert de l’imparfait pour exprimer une condition dont on ne connaît ni le début ni la fin. Et on utilise le passé composé quand on veut indiquer un changement de condition.
          Exemples :
                1. Je devais faire mes devoirs hier soir. (I was supposed to do my homework last night.)
                      Mais : J’ai dû faire mes devoirs hier soir. (I had to do my homework last night and did do it.)
                2. Avant, je pouvais travailler tard la nuit. (Before, I could work late at night.)
                      Mais : Ce n'est qu'à l'âge de 30 ans que j’ai pu vraiment comprendre la profondeur de ce livre. (It's not before I was 30 that I really could understand the depth of that book.)
                3. Je savais la réponse à cette question. (I knew the answer to that question.)
                      Mais : J’ai su la réponse à cette question hier. (I found out the answer to that question yesterday.)
                4. Petit, je voulais toujours aller à Boston. (When I was young, I always wanted to visit Boston.)
                      Mais : Après avoir vu ce film, j’ai voulu aller à New York. (After seeing that movie, I wanted to go to NYC.)
 

Copyright Laurent C. Patenotte