LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Gestes et Choix Utiles

Catégories


 

Dessins et textes
les courses en ville

Grammaire

La grammaire


Difficulté des vidéos

¡
niveau débutant / intermédiaire
¡¡
niveau intermédiaire / avancé
¡¡¡
niveau avancé / francophone
 
Le Développement durable
Mise en pratique
Texte 1
Glossaire
 
Viande, poisson ou légumes.
 
 

 

Illustration à faire


 

Ma consommation de viande

1. Est-ce que vous manger de la viande à tous vos repas ?

2. Quelles viandes aimez-vous le plus ?

3. Quand vous invitez des amis à manger chez vous, est-ce que vous achetez de la viande et si oui, quelle viande ? Faites-vous comme vos parents ?

4. Votre religion vous demande-t-elle de jeuner et surtout d'éviter la viande certains jours ? Qu'en pensez-vous ? Si vous êtes agnostique ou athé, que pensez-vous de cette pratique sur le plan santé ?

Mon institution

1. Dans les resto U de votre campus, y a-t-il de la viande à tous les repas ?

2. Votre « bar salades » contient-il toujours de la charcuterie ?

3. Avez-vous eu, dans le courant de cette année, une journée végétarienne ? Si oui, comment les étudiants ont-ils réagi, si non, envisageriez-vous d'en introduire une ?

Approfondissement vidéos

 

Verbes

  • varier : rendre différent, changer, diversifier.
  • planifier : organiser selon un plan.
  • songer : rêver, penser.
  • piquer : faire une piqûre ; injecter.
  • paître (paissant) : manger de l’herbe en broutant.
  • frapper : ici, toucher, concerner.
  • entraîner : provoquer, engendrer, occasionner.
  • nourrir : alimenter.
  • nécessiter, exiger, réclamer, requérir.
  • se doucher : prendre une douche, se laver.
  • engendrer : causer, occasionner, susciter.
  • éviter : s’efforcer de ne pas faire, s’abstenir, se dispenser, se garder, se défendre, se priver, s’interdire.
  • concocter : élaborer avec soin.
  • déguster : goûter un aliment et en apprécier les qualités.

Expressions verbales

  • mettre la clé sous la porte : fermer la porte à clé ; ici, abandonner une activité.
  • faire face à : faire front à qqch., confronter.

Noms

Adjectifs

  • ancestral/ancestraux : qui vient, appartient aux ancêtres ; qui remonte à un  passé très lointain ; ancien.
  • culinaire : qui relève de la cuisine, de la préparation des aliments.
  • aromatisé : qui est parfumé.
  • goûteux : délicieux, savoureux, succulent.
  • conséquent : logique, considérable, important.
  • bovin : relatif au boeuf, à la vache.
  • persillé : accompagné de persil haché (plante potagère aromatique utilisée comme condiment).

Adverbes

  • quasiment : pour ainsi dire, presque entièrement.
  • sainement : d'une façon favorable à la santé.

Prépositions

Expressions

  • quantité de : beaucoup de.
  • d’autant mieux que : surtout que.
  • nombre de : un grand nombre de, beaucoup de.

Constructions grammaticales

  • « Manger de la viande rouge plus de deux fois par semaine peut être excessif. » : Notez l'infinitif manger. Ce verbe est sujet du verbe pouvoir.
  • « 12 fois plus de personnes que ne pourra jamais faire ce bœuf. » : 12 as many people as this cow (ox) will ever be able to.

Quizlet

Illustration              |St. Paul, Concord NH

Limiter et varier sa consommation de nourriture sont essentiels pour la santé. Alors, dans une institution comme St. Paul ou Middlebury College, où nous dépendons de ce qu'on nous sert aux réfectoires, il est important de choisir ses mets et de planifier ses repas en fonction du menu de la semaine.

D'abord la viande :
Pour des carnivores, ne pas manger de viande du tout ou pendant quelques jours peut paraître excessif, radical voire extrême. Il en va aussi de la survie de métiers ancestraux et de tout un art culinaire. La vidéo № 1 (l'art de la boucherie) montre clairement la fierté d'un corps de métiers qui ne songe pas du tout à mettre la clef sous la porte et qui fournit du travail de qualité à quantité de gens. Il faut aussi différencier entre les gros élevages où les animaux, piqués aux hormones, ont une qualité de vie qui pose réellement problème et les petits élevages qui continuent de produire de la viande de qualité. Une Salers paissant dans les alpages et se nourrissant de gentianes et d'herbes aromatisées produit un lait et de la viande des plus goûteux. Elle fait aussi vivre un paysan et sa famille qui, eux, contribuent pleinement à l'entretien d'un paysage que l'on regretterait de voir disparaître. Le développement durable, c'est aussi le maintien d'une certaine qualité de vie avec toutes ses saveurs.

Cela dit, manger de la viande rouge plus de deux fois par semaine peut être excessif et risque d'entraîner des maladies, maladies cardio-vasculaires, diabète, obésité, rhumatismes... Outre ces ennuis de santé, la production de viande coûte cher (1 gramme de protéines animales, c'est l’équivalent de 7 à 9 grammes de protéines végétales). De plus, la santé et le porte-monnaie ne sont pas les seuls à supporter les méfaits d'une sur-consommation de viande. Le tribut à l'environnement est aussi conséquent.

Considérons quelques chiffres :
- La famine dans le monde est un fléau qui frappe près de deux milliards de personnes et les élevages bovins y contribuent directement puisque la quantité de céréales nécessaires pour élever un bœuf aurait permis de nourrir 12 fois plus de personnes que ne pourra jamais faire ce bœuf (voir la vidéo №2).
- La production de 1 kilo de viande nécessite le même laps de temps et la même surface de terre que la production de 160 kilos de pommes de terre.
- Avec la quantité d’eau nécessaire pour produire 1 kilo de bœuf, on pourrait se doucher tous les jours pendant 1 an.
- La production d'1 kilo de bœuf engendre près de 80 fois plus de gaz à effet de serre qu'1 kilo de blé, et représente l’équivalent de 60 km parcourus en voiture.

Alors varions notre approvisionnement en protéines et nos goûts. Savez-vous qu'une douzaine d'escargots au beurre persillé peuvent agréablement se substituer à un bifteck et cela d'autant mieux que les élevages d'escargots ne contribuent pas vraiment à une élévation des gaz à effet de serre. La vidéo № 3 (Élevage bio, escargots) répondra à toutes vos questions sur ces délicieux petits animaux que les Romains savaient déjà préparer pour le plus grand bonheur de leurs palais et des nôtres.

Ensuite le poisson :

La surpêche est aujourd’hui la plus grande menace à laquelle doivent faire face nombre d'espèces de poissons dont le cabillaud (la morue), l'espèce la plus menacée de la mer du Nord, qui a quasiment disparu de nos étals. Plus des deux tiers des réserves mondiales de poissons sont en danger : c’est le cas du thon, du flétan, du cabillaud, du merlu, de l’espadon, de la sole

Les méthodes de pêche sont également responsables de la destruction des fonds marins et d'espèces protégées prises accidentellement dans les filets des chalutiers comme les dauphins, les requins, les tortues, les oiseaux de mer.

Maintenant les légumes :

Attention à ne pas devenir des intégristes de l'écologie mais apprenez à rester raisonnables en limitant votre consommation et en alternant viande, poisson et légumes. Certaines protéines se trouvent aussi dans des légumes riches en protéines végétales comme les lentilles, le soja, les haricots rouges, les flageolets, les fèves, les pois chiche, les pois cassés ou le quinoa.

Et si votre santé vous préoccupe, sachez que 30 à 50 % des cancers sont causés par la nourriture que l’on ne prend pas. Alors, évitez comme du poison toute nourriture industrielle. La nutrathérapie s'apprend chez soi, avec les plats faits maison. À St. Paul ou à Middlebury College les chefs-cuisiniers ne fabriquent pas de la nourriture industrielle mais concoctent des petits plats variés faits pour vous nourrir sainement. En dégustant leurs plats, faites-leur savoir que vous appréciez les mets qu'ils vous préparent et apprenez à varier vos goûts.

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

Sources : Fondation Hulot|Bruxelles Environnement|e-coloriage

 
Haut de page
Mise en pratique
Texte 2

Glossaire
 
J'achète localement
et ne fais jamais les courses quand j'ai faim.
 

Mes courses

1. Combien de fois par semaine faites-vous vos courses ? Et vos parents ?

2. Commandez-vous de la pizza le soir au lieu de manger au resto-U ?

2. Allez-vous de préférence dans un petit magasin spécialisé, une grande surface ou un hypermarché ? Et vos parents ?

3. Choisissez-vous les magasins en fonction de la quantité du pro-duit que vous allez acheter ? Par exemple, le papier hygiénique en paquet de 18 rouleaux peut s'acheter dans un hypermarché mais le melon que vous allez manger demain peut s'acheter à l'épicerie du coin, la veille. Et vos parents ?

4. Achetez-vous bio ? Cuisinez-vous bio ?

5. Quand vous étiez plus jeunes, combien de repas par jour preniez-vous assis autour de la table avec vos parents ?

6. Faites-vous votre marché une fois ou deux fois par semaine ? Voilà une question que l'on pourrait vous poser en France.

7. Les produits vendus sur votre marché sont-ils comparables en qualité aux produits achetés dans votre supermarché ? Les prix sont-ils les mêmes ?

8. Quels sont les étals que vous pouvez distinguer sur votre marché ?

Mon institution

1. Aux repas, vous arrive-t-il d'avoir des haricots verts ou des kiwis en plein hiver ?

2. Y a-t-il un effort de fait pour substituer des légumes variés à la cuisine « fast food » comme les hamburgers ou les pizzas ?

3. Votre institution se fait livrer sa nourriture par qui ?

4. Le service restaurant de votre institution fait-il un effort pour acheter ses produits localement ?

5. Y a-t-il des fermes alentour susceptibles de vendre leurs produits directement à votre ins-titution ?

Approfondissement vidéos


 

Achetez des produits localement !


Verbes

Noms

Adjectif

Abréviations

  • 1 kg : 1 kilo.
  • 5 l : 5 litres.

Préposition

  • près de : environ

Expressions idiomatiques

  • hors saison : qui n'est pas produit localement à une saison donnée.
  • au lieu de : à la place de.
  • à priori : à première vue

Quizlet

Illustration Maya Gering | Sarah Lawrence College, '12

Achetez des produits locaux. L'été, Middlebury College s'engage à s'approvisionner dans un rayon d'une centaine de kilomètres de la ville. C'est une garantie que les produits n'ont pas poussé en serre, qu'ils n'ont pas été soumis à la réfrigération ou aux conservateurs chimiques et qu'ils n'ont pas parcouru des centaines de kilomètres avant d'atterrir dans votre assiette, toutes ces actions étant sources de gaz à effet de serre.

Savez-vous qu'un fruit importé hors saison par avion consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison : 1 kg de fraises d’hiver peut nécessiter près de 5 l de gasoil pour arriver dans votre assiette ! Et bonjour le goût !

Alors, de temps en temps, au printemps, en été ou en automne, faites votre marché au « Farmers' Market » à Concord ou sur le « Green » à Middlebury. C'est un pur plaisir des sens. Mais si tous les produits frais comme les fruits, les légumes, les laitages, le pain ou les viandes attirent l'œil et le nez par leurs couleurs et leurs saveurs, ils ne se conservent cependant pas tous longtemps. En acheter trop à la fois, c'est s'inviter à les jeter au lieu de les manger. Alors, ne faites jamais les courses quand vous avez faim. C'est se risquer d'avoir les yeux plus gros que le ventre. Et si le produit est emballé, vérifiez-en la date de péremption. Méfiez-vous aussi des produits présentés en grande contenance, comme les formats familiaux. Ils sont souvent moins chers et plus écologiques du point de vue de l'emballage, ce qui est, à priori, bon pour l'environnement, mais, à moins d'être sûr de les consommer avant la date de péremption, une partie d'entre eux finira ... dans la poubelle.

Donc, un samedi après-midi, laissez-vous tenter, faites les courses et faites-vous plaisir entre amis : que vous achetiez tout ce que vous voulez et que vous vouliez tout ce que vous achetez. Puis, préparez ensemble quelques plats dans la cuisine de votre résidence. Vous connaîtrez alors pleinement l'étimologie du merveilleux mot co-pain.

Mais un conseil : Avant de faire les courses, assurez-vous de ne pas avoir faim ! Vous risqueriez d'acheter plus de nourriture que vous ne sauriez manger.

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).


Source : e-coloriage

Haut de page
Mise en pratique
Texte 3
Haut de page
Glossaire
 
Le cabas, oui. Les sacs en plastique, non.
 

Mes sacs

1. Un Français ou une Française faisant ses courses a l'habiture d'apporter son cabas ou une petite poussette. Et vous ? Pensez-vous que cette habitude soit facilement exportable ?

2. Certains commerçants font de la publicité pour livrer leurs produits à domicile. Est-ce un développement qu'il faudrait encourager ?

3. Il existe des commerçants qui font des tournées en camion magasin pour achalander leurs clients. Cela peut profiter aux personnes âgées, par exemple, qui se déplacent difficilement. Est-ce un service qu'il serait raisonnable de maintenir ?

Mon institution

1. Faudrait-il interdire l'accès d'un campus aux livreurs de pizza et autres pourvoyeurs de « fast foods » ?

Approfondissement vidéos

 

Illustration à faire


 

Verbes
  • songer à: penser à.
  • s’accumuler : s’amasser, s’entasser, s’amonceler.
  • confondre : prendre une chose pour une autre en raison de leur ressemblance ; se tromper.
  • s’empoisonner : mourir par intoxication, par absorption d’un poison ou d’un produit toxique.
  • s’emprisonner : devenir prisonnier, être pris au piège.
  • se répandre : devenir plus courant, plus populaire ; se propager.
  • réduire : diminuer

Expressions verbales

  • ne plus en avoir pour très longtemps : ici, leur durée de vie est comptée ; leur extinction ou disparition est imminente.
  • se faire livrer (des marchandises) : demander à qqn d’apporter les marchandises achetées à un lieu donné.

Noms

Adjectifs

  • incinéré : réduit en cendre, soumis à l’effet du feu.
  • polluant : malsain, dangereux.
  • nocif, nocive : qui est de nature à nuire à l’organisme ; dangereux, toxique.
  • affairé : occupé.
  • négligeable : dont on ne peut pas tenir compte, infime, insignifiant.

Expressions idiomatiques

  • mieux vaut (il vaut mieux) : il est préférable de.
  • au profit de : au bénéfice de.
  • nombre de : beaucoup de.
  • en quête de : à la recherche de.

Quizlet

Illustration              |St. Paul, Concord NH

Dans certains pays, comme la France ou la Suisse, les sacs en plastique n'en ont plus pour très longtemps. On songe à les retirer de la circulation.

En effet, quand les sacs sont incinérés, le plastique qui les compose dégage des particules polluantes qui vont s'accumuler dans l'atmosphère. Abandonnés dans la nature, leur très lente décomposition - de 400 à 1000 ans - libère dans les sols des substances nocives. Jetés à la mer, dans les lacs ou les rivières, certains animaux, comme les tortues, les confondant avec de la nourriture, s'empoisonnent ou s'y emprisonnent.

Alors, mieux vaut abandonner les sacs en plastique au profit du cabas, d'une poussette de course ou ... d'Internet.

Commander via Internet - voir les vidéos № 1 et 2 - est une pratique qui se répand de plus en plus et que nombre de magasins proposent à leur clientèle toujours affairée, en quête de temps et qui a bien oublié la réflexion du petit prince : « Moi, se dit le petit prince, si j’avais cinquante-trois minutes à dépenser, je marcherais tout doucement vers une fontaine… » Il reste ensuite à se faire livrer et des calculs prouveraient que les livraisons à domicile réduiraient la production de gaz à effet de serre, ce qui ne serait pas négligeable. On dit aussi qu'elles pourraient favoriser des rencontres intéressantes - voir la vidéo № 3. Il est toujours permis de rêver... autrement.

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).


Source : e-coloriage

 
Haut de page
 
Mise en pratique
Texte 4
Haut de page
Glossaire
Je ne jure que par l'eau de mon robinet.

Mon eau

1. Comment pouvez-vous limiter votre consommation de bouteilles d’eau chez vous et hors de chez vous  ?

2. Si vous n'aimez pas vraiment le goût de l’eau du robinet, quels gestes simples pouvez-vous faire pour le rendre agréable ?

3. As-tu déjà essayé de munir ton robinet ou ta carafe d’un filtre ?

Mon institution

1. Dans votre établissement, d’où provient l’eau qui est servie aux repas ?  et hors des repas ?

2. Votre établissement dispose-t-il de fontaines pour se désaltérer ?

Approfondissement lecture

1. L'eau embouteillée
¡¡

Approfondissement vidéos

 

Illustration à faire

Illustration              |St. Paul, Concord NH

L'eau du robinet est meilleure pour la santé, tout du moins dans les États-nations de l'Union Européenne, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, en Amérique du Nord et dans beaucoup d'autres pays aux infrastructures développées. Meilleure pour la santé et aussi pour l'environnement : pas de bouteilles en plastique et pas de gaz d'échappement pour la transporter. Meilleure pour la santé, meilleure pour l'environnement et meilleure pour le budget de l'étudiant : l'eau du robinet coûte 200 à 500 fois moins cher que celle en bouteille.

L'eau du robinet a un goût de chlore ? Cela est vrai quelquefois mais en la mettant au frigidaire avant de la consommer, on réduit cette odeur par le froid.

On lui trouve des résidus de nitrates ou de pesticides ? Cela arrive aussi. En France, les mairies procèdent régulièrement à des contrôles de la qualité de l'eau de robinet de leur commune. Demandez-lui de vous envoyer les derniers résultats. Dans le cas où votre eau serait en effet de piètre qualité, il faut vraiment acheter de l'eau en bouteille - alors, à consommer avec modération (voir la vidéo №1) - ou, mieux, faire poser un filtre à eau de manière à purifier l'eau de ses impuretés organiques ou de résidus minéraux comme le plomb, le cuivre ou l'aluminium.

De tels filtres existent également pour les gourdes si jamais boire de l'eau de ruisseau vous tente. Mais après avoir regardé la vidéo №3', un test, haut en couleur, l'eau de ruisseau vous paraîtra naturellement des plus goûteuses, des plus pures et des plus fraîches.

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

Sources : Les Maternelles|e-coloriage


Verbes

  • procéder à : accomplir, effectuer, exécuter, pratiquer, réaliser.
  • poser : installer.
  • tenter : inciter, intéresser, attirer, enthousiasmer ; éveiller le désir, l’envie.

Noms

Adjectifs

  • piètre : qui est de peu de valeur, très médiocre ; lamentable, minable, mauvais.
  • goûteux : délicieux, savoureux, succulent.

Adverbes

  • également : aussi.

Expression idiomatique

  • tout du moins : au moins.

Quizlet

 

Haut de page
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

n