LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Gestes et Choix Utiles

Catégories


Dessins et textes
sur le chemin de la vie

Grammaire

La grammaire


Difficulté des vidéos

¡
niveau débutant / intermédiaire
¡¡
niveau intermédiaire / avancé
¡¡¡
niveau avancé / francophone
 
Le Développement durable
Mise en pratique
Texte 1
Glossaire
 
Quel moyen de transport pour partir en vacances ?

Mes transports

1. Comment rentrez-vous chez vous pendant les vacances scolaires ?

2. Si vous rentrez en voiture, refuseriez-vous de prendre quelqu'un qui habiterait dans un rayon pas trop éloigné de chez-vous ? Feriez-vous même un petit détour pour l'accommoder ?

3. Entre une voiture particulière et un transport en commun, quelle est votre préférence ? Expliquez votre réponse.

Mon institution

1. Votre institution vous propose-t-elle des moyens de transport pour les vacances scolaires ou universitaires et vous offre-t-elle des possibilités de voyages qui tiennent compte de l'environnement ?

2. Si vous rentrez chez vous pendant les vacances, quels moyens informatiques votre institution met-elle à la disposition de ses élèves ou étudiants afin de réduire au maximum la circulation sur les routes ?

Approfondissement vidéo

1. Vélo-Gourmand
¡
¡¡¡

 

Illustration à faire

 

Verbes

  • réduire (je réduis, il réduit, nous réduisons / il a réduit) : diminuer.
  • prendre + un moyen de transport : monter dans ou sur un véhicule.
  • s'engager pour... : ici, prendre des dispositions en faveur de...

Noms

Adjectifs

  • évident : indéniable, indiscutable, manifeste, clair, incontestable.
  • ludique : relatif au jeu, amusant.
  • bénéfique : qui a un effet positif, qui est favorable, bienfaisant, profitable.
  • pédestre : qui se fait à pied.
  • polluant : qui pollue, qui n’est pas propre.
  • durable : stable, solide. Ici, sustainable.

Adverbes

  • certes : assurément, certainement ; ce mot sert à marque une opposition, à indiquer que l’on fait une restriction.
  • d'ici (+ jour, heure, etc... : indique le laps de temps commençant à l’instant où l’on parle et se terminant au moment indiqué.

Constructions grammaticales

  • « Utiliser les transports en commun pour partir réduit la circulation automobile et la pollution. » : Notez l'infinitif utiliser. Ce verbe est sujet de réduit.
  • « car il est prévu que la quantité de vols double d’ici 2020. » : Notez le groupe nominal sujet la quantité de vols. Le sujet est bien le mot quantité, ce qui explique le verbe au singulier double.

Quizlet

Illustration              |St. Paul, Concord NH

Les vacances et l'écologie ? C'est pas toujours évident surtout si l'on a de grands déplacements à faire. Quelques faits, cependant, méritent notre attention et peut-être pourrons-nous mieux évaluer notre impact sur l'environnement quand nous pensons aux vacances.

Quel transport en commun ?

a. L'autobus : rien de mieux pour réduire la circulation automobile et la pollution. Un autobus, c'est l'équivalent de 40 voitures, une économie de 70 000 litres de carburant et une diminution de neuf tonnes de polluants atmosphériques par an.

b. Le train ou le bateau. Ces deux autres moyens de transport en commun offrent des avantages comparables à l'autobus.

c. Le cheval, le traîneau à chiens, la montgolfière, le bateau à voile, ou tout simplement les pieds, voilà d'autres moyens de transport un peu plus ludiques, certes, mais tout aussi bénéfiques pour l'environnement. On se surprend déjà à rêver à un tour en roulotte tirée par des chevaux dans les Slieve Bloom en Irlande..., à un voyage à traineaux en terres d'aventure..., à une découverte aérienne de sites uniques dans la terre des frères Mongolfier..., à la lecture d'un livre pour lever l'ancre... ou à des randonnées pédestres qui vous mènent d'auberge en auberge dans le Vermont.

d. Quant à l'avion, sache qu'il est le moyen de transport le plus polluant. Et bien qu'il soit une véritable catastrophe pour l'environnement, les grandes compagnies d'avion prévoient que la quantité de vols va doubler d’ici 2020. Voilà donc de quoi inquiéter les amoureux de la Terre. Alors, si vous devez le prendre, choisissez une compagnie qui s'engage pour une aviation durable.

Complément d'information :
L'ONU soutient le projet Green Passport qui aborde toutes les étapes du voyage dans le respect de l'environnement. Cliquez sur Français pour lire le site en français.

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

Sources : greenpassport|e-coloriage

Haut de page
Mise en pratique
Texte 2
Haut de page
Glossaire
 
Ma première voiture.
 

Ma voiture

1. Possèdes-tu une voiture ? Si non, quelle sorte de voiture utilise-t-on dans ta famille ? Si oui, quel type de voiture est-ce ?

2. Pour quelles raisons toi ou ta famille avez-vous choisi cette voiture ?

3. Etes-vous satisfaits de cette voiture ou la changeriez-vous volontiers pour une autre ? Et si oui, pour quelle voiture ? Pourquoi ?

4. Pourrais-tu te passer de voiture, ou du moins limiter tes trajets en voiture ? Comment ?

Mon institution

1. L’usage de la voiture est-il indispensable dans ton institution, ou peut-on facilement s’en passer ?

2. Y aurait-il d’autres véhicules que l’on pourrait utiliser pour aider les étudiants ou le corps professoral dans leurs déplacements ?

3. La mise en place d’une ligne ou de plusieurs lignes de mini-bus est-elle envisageable ?

Approfondissement lecture

1. La voiture écologique

Approfondissement vidéos

1. Voiture électrique
¡¡
2. Voiture à eau
¡¡
3. Voiture à air comprimé
¡¡
4. Voiture à hydrogène
¡¡
5. Voitures du futur
¡¡

 

Illustration à faire

Illustration              |St. Paul, Concord NH

La première voiture laisse un souvenir marquant dans la vie d'une personne. Symbole de liberté, d'indépendance, d'insouciance, avec des clics et des clacs vite jetés dans le coffre, la voiture nous transporte sur les routes du bonheur et de la découverte. Seulement, 84% des émissions de CO2 sont produits par le transport routier, le transport qui est le plus grand consommateur d'énergie et qui est à l'origine d'un quart de l'émission de gaz à effet de serre.

On parle de biocarburant comme s'ils permettaient d’émettre moins de CO2 dans l’atmosphère et donc de limiter le réchauffement planétaire. C'est vrai en partie mais c'est aussi ne pas tenir compte des terres agricoles transformées pour les besoins des transports, un accroissement de la déforestation dans certaines parties du monde notamment au Brésil ou en Indonésie, et un manque à gagner pour les petits cultivateurs locaux qui se voient résignés à migrer vers les villes à la recherche d'un travail précaire et souvent peu valorisant.

Alors consommer moins de carburant, devient la conduite écologique à adopter. Certains se rappellent quelques principes de « bonne » conduite comme sur le site de Caradisiac :

- engager la cinquième même en circulation urbaine ;
- éviter les accélérations et les freinages fréquents ;
- essayer de maintenir une vitesse constante ;
- couper le moteur en cas d'arrêt prolongé ;
- pour les petits trajets, éviter la climatisation, qui augmente également la consommation de carburant ;
- enlever le porte-bagages s'il n'est pas utilisé...

Donc, n'oubliez pas, c'est en adoptant une conduite prudente et défensive que vous donnerez le plus gros coup de pouce à la planète.

D'autres se lancent dans la découverte ou la redécouverte de moteurs qui ne marchent pas à l'essence. Alors, faites un tour des vidéos qui vous sont proposées et dites-nous pour quelle voiture vous opteriez si vous pouviez dès aujourd'hui vous offrir la voiture de vos rêves.

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

Sources : caradisiac|ConGlobe|e-coloriage

Verbes

  • émettre : ici, produire.
  • tenir compte de qqch : prendre en considération qqch.
  • se résigner à : se soumettre sans protestation à qqch, se résoudre.
  • engager : ici, se mettre en. Engager la 5e : se mettre en 5e. [Les voitures en France sont presque toutes (95%) équippées d'un changement de vitesse manuel.
  • couper le moteur : éteindre, arrêter le moteur.
  • se lancer dans qqch : s’engager impétueusement dans une action, entreprendre, s’embarquer.

Noms

  • l’insouciance : la frivolité, la légèreté.
  • des clics et des clacs : des choses, des objets, des vêtements de toutes sortes qui sont commodes et pratiques.
  • le coffre : dans une voiture, l’espace réservé pour le rangement des bagages.
  • une émission : la production, ce qui est rejeté dans l’atmosphère.
  • le transport routier : une activité réglementée de transports terrestres, qui s’exerce sur la route, et qui comprend le transport des personnes et des marchandises ainsi que les déménagements.
  • un consommateur, une consommatrice : une personne ou machine qui consomme, qui utilise qqch.
  • un biocarburant : du carburant obtenu à partir de végétaux, comme le blé, la betterave, la pomme de terre, le colza.
  • un carburant : un combustible liquide qui alimente un moteur à explosion ou un moteur à combustion interne (par exemple l’essence sans plomb ou le gasoil).
  • le réchauffement : le phénomène qui fait que la planète est plus chaude.
  • une terre agricole : un terrain réservé à l’agriculture, un champ.
  • un accroissement : une augmentation, une progression.
  • la déforestation : la destruction de la forêt, le déboisement.
  • un manque à gagner : une perte financière portant sur un bénéfice escompté et non réalisé.
  • un cultivateur : une personne qui a pour profession de cultiver la terre, un agriculteur, un exploitant agricole, un fermier.
  • la cinquième (vitesse) : une des combinaisons d’engrenages d’un moteur à explosion, le régime ; avec une voiture qui n’est pas automatique mais manuelle (95% des voitures le sont en France), vous devez changer de vitesse grâce à un levier pour accélérer et passer ainsi du point mort à la cinquième, la plus économique.
  • un freinage : l’action de ralentir.
  • une vitesse : le rapport de la distance parcourue au temps mis à la parcourir, l’allure, la vélocité.
  • un trajet : le chemin à parcourir entre deux points, un parcours, un voyage, un itinéraire.
  • la climatisation : l’ensemble des opérations qui permettent de créer et de maintenir des conditions déterminées de température et d’humidité dans un endroit clos.
  • un porte-bagages : un dispositif accessoire d’un véhicule (bicyclette, moto, voiture, etc.) pour placer les bagages.

Adjectifs

  • marquant : important, majeur.
  • routier, routière : relatif à la route, qui se fait sur la route.
  • planétaire : qui se rapporte aux planètes, ou qui est relatif à la Terre entière, mondial, universel.
  • agricole : qui relève de ou qui concerne l’agriculture.
  • résigné : qui a renoncé à lutter, soumis.
  • précaire : qui n’a rien de stable ou d’assuré, qui peut être interrompu à tout moment,  instable, passager, incertain, provisoire.
  • valorisant : qui valorise, qui donne de la valeur ou du prestige.

Adverbe

  • seulement : ici, cependant.

Expressions

  • à la recherche de qqch. : expression indiquant un effort pour se procurer ou pour obtenir qqch.
  • en cas de : dans l'hypothèse de.
  • un coup de pouce : une aide.

Abréviation

  • CO2 : du dioxyde de carbone ou du gaz carbonique.

Construction grammaticale

  • « en adoptant » : ce gérondif « en adoptant » répond à la question « Comment ? »

Quizlet

 
Haut de page
Mise en pratique
Texte 3
Haut de page
Glossaire
 
Je nettoie la nature.
 

Les déchets des autres

1. T’arrive-t-il de ramasser des déchets que tu trouves sur ton chemin quand tu te ballades en pleine nature ? Pourquoi ?

2. Quelqu’un t’a-t-il déjà demandé de ramasser des déchets que tu avais laissés derrière toi, par oubli ou par négligence ? Quelle a été ta réaction ? Pourquoi ?

3. Des pelures d'orange ou de banane sur les chemins du campus, des chewing-gums usagés collés sous les bureaux, est-ce quelque chose qui te fait réagir ou te sens-tu honteux de les ramasser ou de les enlever devant tes amis ?

Mon institution

1. Qui est chargé de maintenir ton institution propre ?

2. Ton institution fait-elle un effort pour inciter les étudiants à participer au travail de nettoyage et de maintien ? Si oui, comment ? Si non, quelles solutions simples pourrais-tu suggérer ?

3. Ton institution met-elle suffisamment de poubelles à la disposition des étudiants et de son personnel ? Où ces poubelles sont-elles mises ? Penses-tu qu’il en faudrait d’autres ? Où ? Pourquoi ?

4. Les personnes qui travaillent et/ou vivent dans ton institution, sont-elles respectueuses en général de leur environnement ? Leur arrive-t-il de laisser derrière elles leurs déchets ? Dans quelles circonstances ?

5. Dans ton institution, des journées ou des opérations « nettoyage » sont-elles organisées pour ramasser les déchets jetés ou abandonnés ? Qui participe à ces opérations ? A ton avis, sont-elles efficaces et suffisantes pour sensibiliser les étudiants et le personnel ?

Approfondissement lecture

¡¡

 

Approfondissement vidéos

¡¡
2. Initiatives océanes
¡
3. Nettoyage-plage du Havre
¡¡



 

Illustration à faire

 

Illustration              |St. Paul, Concord NH

La Terre meurt - voir la vidéo № 1 - est le titre d'une chanson de Charles Aznavourt qui ne peut pas nous laisser indifférents. Elle meurt parce que nous la polluons, la surexploitons et depuis toujours faisons d'elle une énorme décharge publique que ce soit de gros bateaux comme les tankers qui nettoient leurs cuves en plein océan ou de simples promeneurs du dimanche qui laissent tomber un papier bonbon derrière eux sur un sentier de randonnée ou sur une plage déserte. Et si pour beaucoup, il semble naturel de ramasser ses ordures derrière soi, il en est tout autre lorsqu'il s'agit de ramasser celles des autres.

C'est la raison pour laquelle se développent des initiatives auprès des écoles ou dans un cadre associatif ou amical pour sensibiliser les gens au ramassage des ordures indésirables. Les deux vidéos suivantes - voir les vidéos № 2 et 3 - attestent des coups de pouce faits à la Terre pour nous aider à la conserver propre. Certains sites comme celui de E.Leclerc nous permettent de participer à ces grandes opérations de nettoyage et de ramassage des déchets en France. Il vous est aussi possible de vous y inscrire en composant le 0 810 840 850.

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

Sources : E.Leclerc|e-coloriage

Verbes

  • mourir (je meurs, il meurt, nous mourons) : 1. cesser de vivre, décéder, disparaître, périr ; 2. se dégrader jusqu’à la disparition complète, décliner, péricliter.
  • polluer : rendre malsain ou dangereux par pollution.
  • surexploiter : exploiter de façon excessive.
  • ramasser : prendre, relever ce qui est à terre.
  • sensibiliser : rendre qqn, un groupe, sensible, réceptif à qqch.
  • attester (+ nom / de + nom) : constituer un témoignage, une preuve, démontrer, prouver.

Expressions verbales impersonnelles

  • Il en est tout autre : c’est très différent.
  • Il s’agit de + nom / infinitif : il est question de qqch ; il convient de + inf., il est nécessaire de + inf.

Noms

  • une décharge : un lieu où l’on dépose les décombres et les déchets.
  • une cuve : un grand récipient servant à différents usages domestiques ou industriels, un grand réservoir.
  • un promeneur, une promeneuse : une personne qui marche, un marcheur, un flâneur, un badaud.
  • un bonbon : une confiserie, une friandise sucrée et aromatisée.
  • un sentier : un chemin étroit.
  • une randonnée : une promenade de longue durée, une excursion, une marche, une promenade.
  • les ordures (féminin pluriel) : les déchets de la vie quotidienne, les détritus.
  • le ramassage : action de ramasser, la collecte, la récolte.
  • un coup de pouce : une aide ponctuelle apportée à qqn.
  • le nettoyage : action de nettoyer, le lavage.
  • un déchet : un détritus, un reste que l'on doit jeter ou traiter.

Préposition

  • en plein + nom : au milieu d'un endroit.

Construction grammaticale

  • c’est la raison pour laquelle : indique la cause. Attention à la construction avec la préposition et le pronom relatif lequel.

Quizlet

 
 
Haut de page
 
Mise en pratique
Texte 4
Haut de page
Glossaire
 
Je prends mes vacances à la campagne,
à la montagne ou au bord de la mer.
 

Mes vacances

1. Quelles sont vos destinations, vos points de chute préférés pour les vacances ?

2. Que cherchez-vous dans des vacances ? Les films des années 70 - Where the boys/girls are - mettaient l'accent sur des activités centrées autour des relations filles-garçons près d'une belle plage de sable fin. Est-ce toujours le message que vous entendez autour de vous ?

Mon institution

1. Votre institution vous propose-t-elle de voyager pendant les vacances scolaires et vous offre-t-elle des possibilités de voyages ? Quelles sont-elles ? Chez qui restez-vous ou descendez-vous dans un hôtel ?

2. Quels sont les buts de ces voyages ? et ces voyages vous permettent-ils d'établir de vrais contacts avec la population locale ?

3. L'échange est-il toujours perçu comme n'ayant qu'un sens - vous donnez, ils prennent - ou le voyez-vous à deux sens avec une relation d'égalité entre les deux parties (vous et eux) ?

Approfondissement vidéos

1. Gîtes de France de l'Ain ¡¡
2. Dans un écogîte rural en France ¡¡

L’heure des vacances a sonné et vous vous demandez où partir.  Inutile d’aller très loin, de sortir des frontières pour se dépayser.  Je vous propose trois destinations.

  1. La campagne

Laissez derrière vous la circulation, les bouchons, la pollution des villes et faites comme de nombreux citadins qui prennent le chemin de la campagne pour se ressourcer et y respirer l’air frais, ne serait-ce que le temps d’un long week-end.  Les vacances à la campagne ont en effet la cote depuis plusieurs années. C’est une destination possible tout au long de l’année, dans tout le pays, à des prix très raisonnables, et plus seulement réservée pour les gens d’un certain âge. Quelle que soit la formule d’hébergement que vous choisissiez (chambre d’hôte, gîte, maison de campagne), chaque région, avec ses spécialités attitrées, ne manquera pas de vous enchanter. Visitez une exploitation agricole « bio », dégustez les spécialités du terroir, découvrez un village médiéval, un musée ou un château, ou tout simplement offrez-vous une randonnée champêtre en famille ou entre amis. Mais prenez garde de vous protéger contre les moustiques.

[source : Paru Vendu]

  1. La montagne

La montagne ouvre ses portes toute l’année. En hiver, on y retrouve toutes sortes de personnes sur les pistes. Que vous soyez amateurs de sensations fortes, de grands sommets ou de petits sentiers, la montagne vous offre une grande variété d’activités : balade en traîneau à chiens, randonnées en raquettes, sport de glisse, ski, etc. En été, les randonneurs viennent y découvrir des paysages splendides et respirer l’air pur et frais. Pour ceux et celles qui ont le goût de l’aventure, l’escalade, le parapente, le deltaplane, le VTT sont d’autres options. La montagne est source d’inspiration toute l’année. N’oubliez pas votre appareil photo ou votre palette de peinture. Côté budget, les vacances à  la montagne l’hiver sont souvent plus chères que l’été. Quelle que soit la saison que vous choisissez, soyez prudent à la montagne. Voici quelques conseils à suivre :

  • Informez-vous de la météo,
  • Prévoyez votre itinéraire en fonction de votre condition physique,
  • Evitez de partir seul,
  • Munissez-vous d’un équipement adpaté.
[source : Pays de Maurienne et pyrénées-piréneus]
  1. La mer

La mer est idéale pour des vacances en famille. Les enfants barbotent dans l’eau, construisent des châteaux de sable, ramassent des coquillages. Les plus grands vont à la pêche, pratiquent des sports aquatiques, font une promenade en bateau. Et tout le monde revient détendu et bronzé. Si les journées à la plage commencent à vous ennuyer, surtout si le soleil n’est pas de la partie, n’oubliez pas l’arrière-pays. Il y a sûrement un aquarium ou un musée à visiter, une randonnée à faire, un bon restaurant de fruits de merse régaler. N’oubliez pas votre chapeau, vos lunettes de soleil et votre protection solaire. Vous éviterez ainsi une insolation et des coups de soleil.

Et quelle que soit votre destination pour les vacances, laissez la nature telle que vous l’avez trouvée. Elle vous en saura gré. Ramassez vos détritus avant de partir, surtout les sacs en plastique qui sont très nuisibles pour les animaux en particulier. Ne perturbez pas la chaîne alimentaire en laissant les restes de votre pique-nique à la faune locale. Admirez les plantes qui vous entourent sans les abîmer ni les arracher. Déplacez-vous de préférence à pied ou à bicyclette sur votre lieu de vacances. Vous n’en admirerez que plus ce qui vous entoure. Un dernier point, si vous ne faites pas de camping, descendez chez l'habitant - gîte, chambres d'hôtes, hôtels-pensions - et laissez de côté les grandes chaînes d'hôtel. Elles n'enrichissent que très rarement la population locale.

Véronique Mattei

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

1. Introduction et La campagne

Verbes

  • sonner : ici, arriver.
  • se demander : se poser une question.
  • se dépayser : changer d'environnement.
  • se ressourcer : retrouver de l'énergie.
  • respirer : inhaler.
  • avoir la cote : être à la mode, être prisé.
  • ne manquera pas de : will not fail to.
  • enchanter : charmer.
  • prendre garde de : faire attention à.

Noms

Adjectifs

  • nombreux : en grand nombre.
  • attitré : habituel, préféré.
  • médiéval : qui appartient au Moyen-Age.
  • champêtre : à travers champs.

Adverbe ou expression adverbiale

  • en effet : dans la réalité, assurément.

Prépositions

  • derrière quelqu'un ≠ devant quelqu'un.
  • pour + infinitif : dans le but de + infinitif.
  • entre : avec. Entre amis => avec la compagnie d'amis.

Expressions idiomatiques

  • inutile de + infinitif : Il est inutile de + inf.
  • tout au long de : pendant toute la durée de.
  • d'un certain âge : âgé.
  • en hiver ; en été ; au printemps ; en automne.

Construction grammaticale

  • « Quelle que soit la formule... » : Notez le subjonctif dans cette construction.

Quizlet

2. La montagne

Verbes

  • avoir le goût de : aimer.
  • se munir : avoir avec soi.

Noms

  • une piste : une pente aménagée pour la pratique du ski.
  • un amateur, une amatrice : quelqu'un qui fait quelque chose, qui pratique un sport mais n'est pas professionnel.
  • un sentier : un petit chemin.
  • une balade : une promenade.
  • une randonnée : une longue marche.
  • un paysage : l'étendue de pays qui s'offre au regard.
  • l'escalade (f.) : l'ascension, l'alpinisme.

Expression idiomatique

  • côté budget : en ce qui concerne le budget.

Construction grammaticale

  • « d'autres options » : des => de quand l'adjectif précède le nom.

Quizlet

3. La mer

Verbes

  • barboter : patauger, s'agiter dans l'eau.
  • construire : bâtir. Je construis / nous construisons.
  • ramasser (1) : rassembler.
  • être de la partie : ici, être présent.
  • se régaler : être content de ce qu'on mange.
  • ramasser (2) : relever de terre.
  • abîmer : endommager, gâter.
  • arracher : cueillir.
  • descendre chez l'habitant : louer une chambre chez l'habitant.

Nom

Adjectifs

  • détendu ≠ stressé.
  • bronzé : la couleur de la peau change au soleil.
  • nuisible pour : qui fait du mal à.

Expression idiomatique

  • elle vous en saura gré ( savoir gré à qqn de qqch.) : remercier, être reconnaissant à qqn de qqch, éprouver de la gratitude.

Quizlet

 
 
Haut de page
 
Mise en pratique
Texte 5
Haut de page
Glossaire
 
Dire oui au mariage durable
 

Mes noces

1. Avez-vous déjà assisté aux noces d’un parent, d’un ami ? Quels adjectifs utiliseriez-vous pour les décrire ? Où ces noces ont-elles eu lieu ? Combien de personnes étaient présentes ? Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

2. Si vous décidiez de vous marier, où se passerait la cérémonie ? Choisiriez-vous un thème particulier ? Si oui, lequel ? Comment voudriez-vous que vos invités se souviennent de ce jour spécial ? En quoi serait-il différent du mariage de vos parents et grands-parents ?

3. A l’heure où nous parlons de réchauffement climatique, protection de la planète, etc., pensez-vous qu’il serait utile de mettre en place des limites, voire des règlements, afin que des événements tels que des noces ne tombent pas dans l’excès et l’abus ?

Mon institution

1. Est-il possible de se marier au sein même de ton institution ? Existe-t-il un lieu particulier où le mariage peut avoir lieu avec des personnes pouvant l’officier ? Si oui, à qui cette pratique est-elle ouverte ? Existe-t-il des règles spécifiques à observer pour se marier au sein de ton institution ?

Approfondissement vidéo

1. Le mariage durable ou ... vert
¡¡
Le mariage durable

Illustration Le Figaro | France

Même les cérémonies de mariage succombent à la tendance écolochic. Du traiteur « 100 % naturel », à la lune de miel éthique en passant par la robe de mariée en papier et le covoiturage des invités, tout pour réussir le plus bio jour de votre vie.

1. LA ROBE DE MARIÉE

S'habiller pour le meilleur et pour le vert ? C'est possible. Même si l'offre est encore réduite, il est néanmoins possible de dénicher une tenue écoconçue. Soie sauvage, taffetas, organza, fibres d'ananas ou de banane, lin, sisal, chanvre, coton bio, ­jersey de bambou bio… Les robes et les costumes signés Aranel et Elsa Gary sont définitivement ecofriendly. Autre solution plus radicale mais tout aussi élégante, les robes en papier recyclé.

Aussi : Maudetoiles

2. LES FAIRE-PART

Le mieux serait d'envoyer les invitations par e-mail. Mais les adeptes de la tradition pourront quand même opter pour des « bristols » en papier 100 % recyclé que les ultrapuristes choisiront d'imprimer avec de l'encre végétale…

Kardamome

3. LE TRAITEUR ET LES VINS

Si vous décidez de mettre la main à la pâte, suivez la tendance locavore et fournissez-vous essentiellement auprès des petits producteurs du coin. Sinon, optez pour des traiteurs éthiques. Attention, il faudra débourser en moyenne 20 à 25 % de plus que pour un traiteur classique. Mais bon. Quand on aime la planète, on ne compte pas. Surtout pas ce jour-là.

, Grain de vie, Ethique et toques, Les Bouchons Bio, Vin Bio vs. Vin Naturel

4. LA DÉCORATION

Pour l'heure, dénicher des bouquets équitables ou sans pesticides relève du parcours du combattant. Préférez au moins les fleurs de saison, cultivées localement, voire les fleurs des champs, cueillies par vos soins ou ceux de vos amis. Vous pouvez aussi tenter votre chance auprès d'une Amap (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) car certaines proposent désormais des fleurs bio. Pour la sortie de l'église, pensez à jeter des grains de riz équitable ou, mieux encore pour épater vos invités, organisez un lâcher de papillons et offrez à chacun, en guise de cadeau porte-bonheur, quelques coccinelles dans une petite boîte. Enfin, pour être écolo jusqu'aux confettis, choisissez-les 100 % naturels et biodégradables, comme les ballons… Le soir, les bougies sont envisageables, mais à condition qu'elles soient en cire naturelle et non en paraffine.

Le site national des AMAP, jba nature , Flower confetti, Au féminin.

5. LE TRANSPORT

Afin de réduire au maximum ses émissions de CO2, il est recommandé de jouer la carte de la proximité. Autrement dit, de choisir un lieu de réception dans sa région. Et de préférence proche de l'église ou de la mairie. Pensez à créer un site Web ou un blog afin d'inciter vos invités à pratiquer le covoiturage. Les mariés, eux, laisseront la voiture au garage et la remplaceront par une calèche ou, plus surprenant, par un « pousse-pousse ». Si l'auto est vraiment indispensable, pourquoi ne pas opter pour la location d'une voiture hybride avec chauffeur ? Enfin, on n'oubliera pas la compensation carbone. Pratique, la formule « Just Married » à 171 € du site Climat Mundi, qui permet de « racheter » les émissions de CO2 d'une soirée de 150 personnes et de deux billets d'avion long-courrier pour le voyage de noces des tourtereaux. De quoi avoir la conscience verte tranquille.

Vélocalèche, Un mariage sur des roulettes

6. LA LISTE DE MARIAGE

La première liste de mariage ecofriendly vient de voir le jour. Sur le site de Mariage des mondes, les cadeaux sont éthiques, équitables et esthétiques. Autre possibilité : demandez à vos invités d'effectuer un don à une organisation environnementale en faveur d'un programme de reforestation, ou de préservation de la biodiversité marine par exemple… Si vous possédez un jardin, pourquoi ne pas carrément déposer une « liste nature », avec votre choix de végétaux ?

wwf, Greenpeace, Liste Verte

7. LA LUNE DE MIEL

Observer les gorilles en Ouganda, récolter des données sur les toucans au Brésil, compter les dauphins en Méditerranée, bref, jouer les écovolontaires est une possibilité. Préférer l'aventure, dans une cabane perchée voire carrément sur un radeau en Suède, en est une autre. Mais on peut tout aussi bien s'offrir un safari chic et éthique ou même un vrai voyage de noces sous les cocotiers sans pour autant culpabiliser. Certains voyagistes et hôtels concilient parfaitement luxe et vertu.

Luxethika, Voyages pour la planète, Ecovolunteer, Voyageurs du monde, Six senses.

8. L'ÉCOMARIAGE CLÉS EN MAIN

Convoler en justes noces n'est pas de tout repos. Et le casse-tête se complique encore lorsqu'on décide de s'unir sans nuire à la planète. Pour être green et zen le jour J, l'idéal consiste sans doute à faire appel à un « wedding planner ». Plusieurs proposent désormais des formules écologiquement correctes. « Pour cent personnes, prévoyez un budget minimum de 15 000 € », indique-t-on à l'agence Histoires d'Envies. Du traiteur aux faire-part, des cadeaux d'invités au lieu de réception écocompatible et jusqu'au maquillage bio de la mariée, ils s'occupent absolument de tout. Difficile, avec ça, de ne pas épouser la cause environnementale…

Aussi : Besoin d'ailes et Libellis

Caroline Sallé dans le Figaro du 25/05/2009
Voir l'article dans le Figaro

Depuis le 18 mai 2013, la loi, qu'on appelle le mariage pour tous, autorise les couples homosexuels à se marier en France. Il existe à ce jour seulement 14 pays qui permettent aux couples homosexuels de s'unir de la même façon que les couples hétérosexuels. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien.
Note de Laurent Patenotte

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

 

1. Introduction et La robe de mariée

Verbes

  • succomber : ne pas résister.
  • s’habiller : se vêtir, mettre des vêtements
  • dénicher : trouver, découvrir.

Noms

  • un traiteur : un restaurateur, celui qui prépare et vend des plats cuisinés pour une occasion particulière.
  • une lune de miel : un voyage fait par un couple après son mariage.
  • la soie : une étoffe faite avec le fil fin et brillant produite par certaines chenilles.
  • le taffetas : un tissu de soie léger.
  • l’organza : un tissu de soie.
  • le lin : une fibre textile obtenue à partir de la tige d’une plante herbacée à fleurs bleues.
  • le sisal : une fibre textile obtenue à partir des feuilles d’une plante originaire du Mexique.
  • le chanvre : une fibre textile obtenue à partir de la tige d’une plante annuelle à feuilles palmées.
  • le jersey : un vêtement, un chandail.
  • un costume : un complet, vêtement d’homme comportant un pantalon, un veston et éventuellement un gilet.

Conjonction

2. Les faire-part

Verbe

  • opter (pour) : choisir entre plusieurs possibilités, adopter.

3. Le traiteur et les vins

Verbes

  • se fournir : se procurer, acheter, s’approvisionner
  • débourser : dépenser de l’argent, payer.

Expressions verbales

Expression idiomatique

  • quelqu'un du coin : qqn du pays, de la localité, de la région.

Quizlet

4. la décoration

Verbe

  • épater : étonner, surprendre.

Expressions verbales

Noms

  • un lâcher : l’action de laisser aller, de laisser partir, de libérer, une remise en liberté
  • une coccinelle : un petit insecte aux ailes orangées ou rouges à points noirs, qui se nourrit de pucerons, une « bête à bon Dieu ».

Adjectif

  • cueilli (du verbe cueillir) : coupé, détaché de leurs tiges.

Locution prépositionnelle

  • en guise de : comme, à la place de, en manière de.

5. le transport

Verbes

  • réduire : diminuer, baisser.
  • inciter : pousser, encourager qqn à faire qqch.

Expression verbale

Noms

  • une calèche : une voiture découverte à quatre roues et munie à l’arrière d’une capote à soufflets, généralement tirée par un cheval.
  • un pousse-pousse : en Extrême Orient, une voiture légère tirée par un homme.
  • un voyage de noces : un voyage que l’on fait traditionnellement après le mariage.
  • les tourtereaux : de jeunes amoureux.

Locution adverbiale

6. la liste de mariage

Expression verbale

Noms

  • la liste de mariage : l'ensemble de cadeaux sélectionnés dans une boutique par les futurs époux/mariés.
  • un don : un cadeau, un présent.

Locution prépositionnelle

Adverbe

Quizlet

7. la lune de miel

Verbes

  • récolter : obtenir, rassembler.
  • culpabiliser : se sentir coupable, responsable d’une mauvaise action.
  • concilier : rendre compatibles des choses diverses, des intérêts opposés.

Noms

  • une cabane : une petite construction rudimentaire, une maisonnette, une hutte, un abri.
  • un radeau : un bateau de fortune fait de morceaux de bois attachés entre eux.

Adjectif

  • perché : placé dans un endroit élevé.

8. l’écomariage clés en main

Verbes

  • convoler : se marier.
  • s’unir : se marier.
  • nuire à : faire du tort, faire du mal, causer un dommage à.
  • prévoir : organiser/penser à l’avance, envisager, s’attendre à.

Expression verbale

Noms

  • un casse-tête : un travail qui demande une grande application pour le faire.
  • un budget : l'ensemble des dépenses, la somme d’argent destinée à qqch.
  • un faire-part : une lettre annonçant une naissance, un mariage ou un décès.

Expression idiomatique

  • clé(s) en main : prêt à être livré, entièrement organisé, dont tous les détails sont pris en charge.

Quizlet

 
Haut de page
 
Mise en pratique
Texte 6
Haut de page
Glossaire
 
Je descends dans un hôtel, dans une auberge de jeunesse
ou je choisis une chambre d'hôtes.
 

Mon tourisme

1. Qu’est-ce que tu recherches le plus quand tu pars en vacances ?  Cela influence-t-il ton choix d’hébergement ? Si oui, comment ?

2. Lorsque tu pars en vacances, où préfères-tu descendre en général ? Pourquoi ?

3. Penses-tu que certains hébergements soient mieux adaptés à certains types de voyageurs et/ou certains types de vacances ? Pourquoi ?

4. Fais la liste des avantages et des inconvénients des différents types d’hébergement que tu as frequentés.

5. Quels hébergements t’ont laissé les meilleurs souvenirs ? les plus mauvais souvenirs ? Explique.

Mon institution

1. Ton institution organise-t-elle des voyages pour les étudiants et/ou pour les professeurs ? À quelles occasions ?

2. Quels types d’hébergement sont en général retenus pour ces voyages ? Pour quelles raisons ?

3. Ton institution reçoit-elle des invités ? Où ces derniers sont-ils logés ?

Approfondissement vidéos

Le tourisme responsable :

1. définition-Yann Arthus-Bertrand
¡¡
.
2. c'est quoi au juste ?
¡¡
3. avec Angelina et Brad
¡¡
4. au Maroc
¡¡
5. avec écran vert - Madagascar
¡¡¡
6. avec écran vert - Laos
¡¡¡
Hôtel-pension à Sala Prabang
les MIJE dans le Marais à ParisGîtes de France
Le tourisme à MadagascarLe tourisme au Laos

1. L’hôtel
Vous cherchez à vous dépayser, à sortir des sentiers battus ? Faites de vos vacances une expérience unique. Laissez de côté la grande chaîne d’hôtel avec son cadre luxueux mais souvent impersonnel pour les charmes du petit hôtel du coin et faites travailler l’économie locale en prenant du plaisir. N’hésitez pas à vous adresser à son personnel, des gens du coin eux aussi probablement, qui sauront vous servir et vous guider dans vos choix d’activités. Qui mieux que lui saura vous conseiller sur le petit resto où vous découvrirez les richesses du terroir, ou bien les sentiers détournés qui regorgent de merveilles pour les yeux ? Qui mieux que lui pour vous faire découvrir les endroits cachés de la région que vous visitez, ces endroits qui n’apparaissent pas sur les guides touristiques parce qu’ils sont jalousement gardés par les maîtres des lieux ? Si vous recherchez vraiment l’aventure, je vous conseille de vous renseigner sur les hôtels pittoresques et insolites en consultant le guide «  La France Pittoresque ». Vous y découvrirez tout sur le tourisme, l’histoire et la gastronomie des régions françaises.
(Source : la France pittoresque)

2. L’auberge de jeunesse
Saviez-vous que la première auberge de jeunesse a vu le jour en 1907 en Allemagne et que la Fédération unie des auberges de jeunesse (FUAJ) a été créée en 1956 ? La première auberge de jeunesse en France, construite en 1926 dans l’Essonne, fut baptisée « L’Epi d’Or ». Ces auberges sont donc présentes partout dans le monde. En plus de fournir des chambres et des repas aux voyageurs, ces endroits encouragent les activités extérieures et les échanges entre jeunes.  Le séjour, souvent de courte durée, se déroule dans la plus grande convivialité : chambre ou dortoir, cuisine et douche sont souvent à partager. Cette formule, moins formelle et moins chère que les hôtels traditionnels, d’abord conçue pour les jeunes avides de rencontres et de découvertes, est maintenant offerte à une population plus âgée. Les MIJE, le joyau des auberges de jeunesse de France, se trouvent à Paris dans le quartier du Marais. Prenez le temps de les visiter. Elles furent entièrement rénovées par les meilleurs apprentis ouvriers de France, dignes héritiers des ouvriers maçons des grandes guildes du Moyen-Age. Mais prenez soin de bien lire le règlement de l’auberge de jeunesse où vous allez descendre. Le bruit et la vie en communauté ne sont pas pour tout le monde.
(Source : wikipedia – Auberge de jeunesse)

3. La chambre d’hôtes
Conçue sur le modèle anglais du Bed & Breakfast, la chambre d’hôtes est une chambre chez un particulier qui a aménagé sa maison selon une Charte Nationale de Qualité pour recevoir des touristes pour une courte durée. Le nombre des chambres à louer ne dépasse jamais le chiffre 5 avec une capacité d’accueil limitée à 15 personnes. Lors de votre séjour, selon la formule choisie, vous partagerez un ou plusieurs repas avec vos hôtes, découvrant ainsi les différentes spécialités locales. Ces moments sont l’occasion d’échanges et de convivialité. Pour les propriétaires, les chambres d’hôtes représentent le plus souvent un revenu complémentaire.  Cette formule, particulière mais pas exclusive au tourisme rural, connaît un véritable succès comme le montre son expansion : en 2007, la Direction du Tourisme recensait 36 879 chambres d’hôtes labellisées en France. L’avantage de cette formule est que, contrairement aux hôtels ou auberges de jeunesse, l’accueil est personnalisé.
(Source : wikipedia – chambre d’hôte)

Véronique Mattei

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

1. L'hôtel

Verbes

  • chercher à + infinitif : faire tout ce qu'il est possible de faire pour l'action donnée par l'infinitif.
  • se dépayser : changer d'environnement.
  • s'adresser à qqn : parler à qqn.
  • regorger : avoir en abondance.

Expressions verbales

Nom

Adjectifs

Expressions idiomatiques

Quizlet

2. L'auberge de jeunesse

Verbes

Noms

Adjectifs

Quizlet

3. La chambre d'hôtes

Verbes

Noms

Locution prépositionnelle

  • lors de : pendant.

Quizlet

 
Haut de page
 
Mise en pratique
Texte 7
Haut de page
Glossaire

Mes envois

1.Quel rôle la poste joue-t-elle dans ta vie de tous les jours ? Quel type de courrier reçois-tu en général ? Qui te l’envoie ?

2. Quel pourcentage les prospectus ou les réclames représentent-ils dans le courier que tu reçois ? Que fais-tu de ces prospectus/réclames que tu reçois ? Les lis-tu ? Les recycles-tu ? Penses-tu qu’il serait nécessaire de limiter, voire de réglementer, l’envoi de prospectus par la poste ?

3. Et toi, envoies-tu souvent du courrier ou des colis ? Quels événements influencent la fréquence selon laquelle tu reçois ou tu envoies du courrier ou des colis ?


Mon institution

1. Ton institution met-elle à ta disposition un service postal ? Ce service te convient-il ? Que peux-tu recevoir et envoyer ? Que ne peux-tu pas faire ? Quels changements dans le service offert te rendraient la vie plus facile ?

Approfondissement vidéo

1. la Poste du futur
¡¡
   
   
   
   

J'envoie mes colis par les transports du futur.

1. Dans les airs

Verbes

  • évacuer : faire sortir d’un endroit.

Expression verbale

Noms

  • un dirigeable: un aérostat muni d’hélices servant à la propulsion et d’un système de direction.
  • une croisière : un voyage d’agrément sur un paquebot ou sur un bateau de plaisance.
  • un créneau : un secteur commercial où peut être exploité un type de produit ou de service.
  • une marchandise : un objet, un produit qui se vent et s’achète.
  • la surveillance : une observation, un contrôle, une supervision, une vigilance.
  • le sauvetage : l'action de soustraire qqn, qqch. à ce qui le menace.
  • un bateau à aube(s) : un bateau propulsé par une ou deux grandes roues munies de palettes ou d'aubes.

2. Dans l’eau

Verbes

  • disposer de : posséder, avoir.
  • plonger : s’enfoncer entièrement dans l’eau, immerger, enfoncer.

Noms

  • un péage : un droit que l’on paie pour emprunter une autoroute, un pont, un tunnel ; l'endroit où l'on paie son droit de passage.
  • un prix de revient : le total des dépenses nécessaires pour élaborer et distribuer un produit.
  • la main d’œuvre : le travail de l’ouvrier ; l'ensemble des ouvriers d'une usine.
  • l’équipage : l'ensemble de tous les hommes embarqués pour le service actif d’un vaisseau.
  • un atout : un avantage, un mérite, une chance, un moyen de réussir.
  • un hublot : une petite fenêtre étanche, généralement ronde ou ovale, aménagée dans la coque d’un navire ou d’un avion.

3. Sur terre

Verbe

  • embarquer : monter à bord d’un bateau, d’un avion, d’un véhicule ; installer un équipement informatique à bord d’un véhicule.

Noms

  • un aimant : un oxyde de fer qui attire naturellement le fer.
  • une rame : un ensemble de véhicules ferroviaires attelés ensemble.

Quizlet

aeroscraft
fanwing
bgv
phoenix1000
neoval
Transrapid

Dossier réalisé par Céline Deluzarche, L'Internaute

1. Dans les airs
Les dirigeables du futur n'ont rien à voir avec ceux de grand papa. Que diriez-vous d'une visite aérienne du Grand Canyon, ou de Paris (dont le survol est interdit par hélicoptère) ? En plus des croisières touristiques, l'Aeros ML pourra servir au trafic entre des zones difficiles d'accès, comme les îles isolées aux Caraïbes ou aux Bahamas.
(Source : L'internauteScience voir l'article)

Le tourisme n'est pas le seul créneau visé : avec ses 81 m de long et ses 35 m de diamètre, l'Aeros-ML pourra transporter plus de 20 tonnes de marchandises pour la version cargo. Il pourra aussi être utilisé pour des missions de surveillance, environnementales (pollution de l'air), ou de sauvetage (par exemple pour évacuer des victimes).
(Source : L'internauteScience voir l'article)

L'idée n'est pas nouvelle : le Fanwing (littéralement "aile ventilateur") s'inspire des bateaux à aubes qui naviguaient sur le Mississipi au 19e siècle. Les ailes sont remplacées par un rotor dans lequel de larges pales fixées sur un axe vertical aspirent l'air et font avancer l'avion. Le design de l'aile donne ainsi une poussée nettement plus importante qu'avec un hélicoptère classique.
(Source : L'internauteScience voir l'article)

2. Dans l'eau
Contrairement aux transports terrestres, il n'a pas à payer de péages et n'est pas soumis aux interdictions de circuler le week-end. Avec un prix de revient inférieur, une économie de main d'œuvre (l'équipage est réduit à 12 personnes) et une régularité parfaite, le BGV dispose de tous les atouts pour s'imposer sur les mers.
(Source : L'internauteScience voir l'article)

Envie d'une petite croisière transatlantique ? Le sous-marin peut naviguer en surface, et dès que la mer devient agitée, il plonge dans des eaux parfaitement calmes. Fini le mal de mer ! Bien à l'abri, les passagers peuvent profiter des 460 m² du salon principal, et admirer les fonds sous-marins par les larges hublots de 1,80 m de diamètre.
(Source : L'internauteScience voir l'article)


3. Sur terre
Des électroaimants, les uns incorporés sur la voie, et les autres de chaque côté des bogies sur le train, se repoussent mutuellement. Le train circule sur un monorail en acier en forme de T, et il "flotte" à 10 mm environ au-dessus du rail. Les aimants porteurs sont situés sous les bogies, et deux autres aimants sur les côtés guident le train latéralement.
(Source : L'internauteScience voir l'article)

Un poste de conduite centralisé est en charge du pilotage à distance et de la surveillance du Neoval. Ce dernier bénéficiera de la toute dernière génération en matière de système d'automation. Un système de localisation est embarqué à bord du train, qui transmet à des capteurs placés sur la voie la position du train. Les informations sont ensuite transmises au poste central par ondes radio, qui calcule et régule la vitesse du train, les intervales entre les rames, etc.
(Source : L'internauteScience voir l'article)

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

 
Haut de page
 
Mise en pratique
Texte 8
Haut de page
Glossaire

Mes critères

1.Quel


Mon institution

1. Ton

Approfondissement vidéo

1. la
¡¡
Ce serait génial si les étudiants pouvaient faire leur propre vidéo.  
   
   
   

Je choisis une université « ecofriendly ».

Verbe

  • s'affiner : être rendu plus fin.
  • publier : rendre public, donner connaissance au grand public.
  • noter (est notée => indicatif présent, voix passive) :
  • relever : noter, distinguer.
  • rattraper : ici, combler, éliminer, faire disparaître.

Expression verbale

  • être en train de : expression verbale qui met l'accent sur le déroulement de l'action du verbe.

Noms

  • un critère : ce qui sert de fondement à un jugement.
  • un diplôme : un acte officiel constatant la capacité d'une personne qui a passé un examen.
  • un débouché : une perspective d'emploi.
  • le taux : le pourcentage, la proportion.
  • la valeur : ce que vaut une personne, une chose.
  • un magazine : une publication périodique illustrée.
  • un classement : l'action de classer, de donner un rang à qqn ou à qqch.
  • la nourriture : des aliments, ce que l'on mange.
  • un témoignage : une déposition, une affirmation.
  • le vélo-partage : une initiative qui permet à des personnes d'emprunter un vélo pour une durée de temps déterminée.
  • un retard : action d'agir, d'arriver plus tard qu'il ne faut.
  • une grande école : une école qui dispense un enseignement supérieur dans un système qui est parallèle à celui des universités en France.

Adjectifs

  • chaque : tout, toute (adjectif indéfini).
  • gratuit : qui se prend sans argent.

Préposition

  • dès : à partir de.

Adverbe

  • ensuite : à la suite de, après cela.

Constructions grammaticales

  • il n'y a plus que les débouchés et... : il y a autre chose en plus des débouchés et ...
  • entre autres : entre d'autres choses, parmi d'autres choses.

Quizlet

Centre de recyclage de l’université Boulder, la plus verte des Etats-Unis

Dossier publié par Le monde.fr du 27 août 2009

Les critères du « meilleur diplôme » sont en train de s’affiner. Il n’y a plus que les débouchés ou le taux de réussite qui intérressent les étudiants, la valeur « eco-friendly » commence à compter. Aux Etats-Unis, le magazine de l’association SIERRA publie chaque année un classement des campus les plus « green ».

>> Le « green ranking » des facs 2009 (en anglais)

La responsabilité environnementale engagée dans une série de domaines (énergie, nourriture, disciplines proposées) est notée sur 100. Ensuite, le système de points est complété par les témoignages des journalistes-étudiants qui doivent relever les initiatives vertes de leur université…

Exemple exemplaire de l'Université n°1 « Boulder » dans le Colorado :

Dès 1991, elle avait mis en place les bus gratuits pour les étudiants et un programme de vélo-partage gratuit aussi…

- La Colorado University de Bolder offre entre autres un très bon diplôme d’architecture durable…

>> Les initiatives de la CU’s Bolder dans le détail

En France où l’on veut montrer l’exemple sur les bonus, on pourrait aussi rattraper le retard dans ce secteur… La Sorbonne ou les grandes écoles seront-elles toujours aussi bien notées ?

Texte lu, Université Stendhal de Grenoble
Copiez le texte par bouts de phrase (180 caractères maximum ou une trentaine de mots), collez-le dans le lien et choisissez votre langue et votre interlocuteur (En français, Sébastien - Europe est le plus facile à comprendre).

Source :
      Bonne Nouvelle Le Blog Optimiste d'Antoine Blin et Mathilde Serrel

 

     
 
Haut de page
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

m